Les tutos coutures de Dodynettes

Suivez-moi!
Image Alt

Avis sur la machine à coudre Regina de la marque Veritas

Avis sur la machine à coudre Regina de la marque Veritas

Présentation de la machine à coudre Regina (de la marque Veritas)

 

Photo d’un atelier couture sur le salon Creativa Rouen (septembre 2019)

Depuis quelques semaines, je teste une nouvelle machine à coudre.

Vous l’avez sans doute aperçu de-ci et là sur des photos de tutoriels ou lors des derniers salons : il s’agit de la machine à coudre Regina de la marque Veritas.

Je sais qu’elle vous intrigue et vous être nombreuses à m’avoir écrie pour avoir mon avis sur cette nouvelle machine. J’ai pris un peu de temps pour pouvoir tester ses possibilités et aujourd’hui je pense être à même de vous la présenter car comme vous le savez : je ne vous parle jamais d’un produit sans l’avoir testé.

 

Voici donc la présentation de la machine à coudre Regina

 

Régina est une machine à coudre de gamme électronique c’est à dire qu’elle possède de l’électronique embarqué qui lui permet de proposer de nombreuses options de confort et  beaucoup de points  de couture (si vous souhaitez connaitre la différence entre une machine électronique et mécanique un article est à votre disposition ici).

C’est le modèle haut de gamme des machines à coudre chez Veritas (une marque Suisse fêtant ses 125 ans cette année). Sur le même principe d’autres modèles d’entrée et de moyenne gamme sont également proposés sur leur site.

Regina est présentée comme « simplement professionnelle » sur le site de la marque et est étonnante par sa taille au regard de ses propositions créatives. 

 

 

La machine et ses accessoires

Une des choses qui m’a le plus étonnées à l’ouverture du carton c’est sa taille et son poids (léger) qui en font une machine compacte et facile à emporter avec soi lors d’un déplacement.  Elle ne prend pas beaucoup de place sur un plan de travail, ce qui est appréciable si comme moi vous avez tendance à manquer de place.

Elle est fournie avec :

  • sa table d’extension
  • 7 pieds et le guide de matelassage (le pied universel, pour fermetures-éclair, pour boutonnières, points de bourdon (ou pour réaliser des appliqués, il est très pratique !), pour boutons,pour ourlets invisibles, pour broderie)
  • une multitude de coloris de fils à coudre et de canettes (embobinées !)
  • 3 canettes
  • une brosse/découds-vite
  • un second support à bobine
  • un kit d’aiguilles
  • deux tournevis classiques et un en L

 

Elle propose de nombreuses fonctions qui facilitent la phase de couture et son tarif est assez compétitif par rapport d’autres machines du même niveau de gamme. 

Du coup, je me suis posé la question de savoir si ce modèle de machine à coudre « tenait la route » et remplissait ses promesses.

Je l’ai donc utilisée sur plusieurs semaines pour mes créations (et en ateliers couture) et je dois vous avouer que j’ai été plus que surprise par l’ensemble des possibilités de cette machine.

Régina intègre beaucoup de fonctions et d’options dont le but est d’apporter du confort à l’utilisateur.

 

Après une petite phase d’exploration et de prise en main au travers de différents projets (en coton, en toile et en simili cuir)  cette machine est devenue mon modèle « Chouchou ».

J’aime particulièrement sa facilité d’utilisation, ses capacités, son encombrement (qui est assez limité) et ses multiples propositions créatives. (si cette machine vous intéresse un code promo est disponible en fin d’article)

 

Son utilisation et ses fonctions

La prise en main de Regina peut faire peur (avec toutes ces options) mais elle est en fait assez intuitive.

Les différents points sont accessibles à tout moment grâce au tableau récapitulatif (amovible) placé au-dessus de la machine et une fois que vous aurez lu la notice et réalisé quelques projets couture vous pourrez très vite vous passer du mode d’emploi.

Les différents réglages (qui restent classiques) se font à l’aide de touches (placées à droite sur la partie bleue de la machine) et son indiqués en temps réel sur l’écran LCD.

En un seul coup d’œil vous avez accès aux réglages de base mais également à des indications de la machine (le pied à utiliser en fonction du point choisi, les options enclenchées telles que le point retour, l’embobinage de canette, la position du pied presseur et de l’aiguille, le numéro du point et son dessin, ect) 

Elle propose également des options qui sont agréables au quotidien, notamment :

  • le coupe fil et l’enfile aiguille automatique
  • le régulateur progressif de vitesse (permettant d’abaisser la vitesse de la machine en fonction de votre envie ou besoin)
  • des possibilités de réglages très précis des points de couture ( la longueur du point peut être réglée progressivement de 0,0 à 4,5 mm et la largeur de 0 à 7,0 mm)
  • le placement de l’aiguille à l’emplacement choisi par l’utilisateur (elle peut être déplacée sur la totalité de la zone de couture de gauche à droite).
  • la possibilité d’utiliser la machine sans pédale avec le bouton start/stop
  • la touche pour monter ou descendre l’aiguille
  • deux types de points retours
  • le second support à bobine (et l’utilisation possible d’une aiguille double)
  • et la fonction mémoire qui permet de gagner du temps en mémorisant les motifs de points personnalisés (que je n’ai pas encore testée)

 

Au niveau de la couture

 

Les différents points

Cette machine va séduire celles (et ceux) d’entre vous qui aiment les points fantaisies ! Elle procède une très grande quantité de points de couture (310 programmes de points exactement).

Elle propose :

  • les points de couture classiques (courants)
  • mais également un très large choix de points décoratifs
  • 10 boutonnières (en une étape)
  • ainsi que des lettres et chiffres (pour réaliser de petites broderie).

  • Régina ouvre de nouvelles perspectives créatives : tous les points fantaisies donnent envie d’être essayés !

Une simple surpiqûre peut très simplement se transformer en joli motif et apporter une « touche fantaisie » à votre ouvrage.  C’est d’ailleurs une des utilisations qui a été faite par les couturièr(e)s des derniers salons (et qui leur a beaucoup plus).

 

  • En ce qui concerne les points classiques : ils sont jolis et réguliers. Ils correspondent tout à faire au niveau d’une machine de cette gamme de prix.

 

  • Les points de broderie, eux, restent assez petits. Il est possible de faire des modifications pour allonger les points mais pas pour les agrandir en hauteur. Ils sont donc là à mon sens pour un usage occasionnel ou pour écrire un prénom dans un coin sur un ouvrage (en respectant les règles de la broderie avec un renfort de broderie au dos). 

 

La couture des différentes matières

Au niveau de la phase de couture, c’est une machine agréable à utiliser et relativement silencieuse. Elle est polyvalente et capable de coudre les tissus fins comme les plus épais.

J’ai cousu facilement plusieurs couches de tissus de type sergé comme de la popeline en fonction de mes projets.

La question que je me posais et à laquelle j’attendais d’avoir une réponse pour vous en parler est la couture du simili cuir et notamment l’assemblage de plusieurs épaisseurs (car je sais que pour beaucoup d’entre vous c’est une des utilisations que vous faites de vos machines en confectionnant des sacs par exemple).

Et bien la réponse est oui : Régina va vous permettre de coudre des accessoires en simili cuir si vous l’équipez des pieds adéquats.

Si vous me connaissez, vous devez savoir que je ne jure que par le pied double entrainement dès lors que je couds des tissus épais. Sur ce coup-là, je dois avouer que le pied double entrainement (fourni dans le pack pro) se trouve assez vite limité pour les coutures épaisses : Il sera sans doute d’une plus grande aide sur les tissus fins (à tester).

Par contre, Régina possède un allié de taille pour la couture du simili cuir: son pied téflon  muni d’une roulette (fourni dans le pack cuir) qui transporte très bien le simili cuir sous le pied de biche !

 

 

J’ai été assez étonnée de son utilisation, à vrai dire c’est la première fois qu’un pied téflon me procure un confort de couture aussi important ! Je l’ai utilisé pour mon dernier ouvrage en simili cuir (que je vais vous présente bientôt) et j’ai assemblé toutes mes pièces assez facilement malgré 4 épaisseurs de marges de couture à certains endroits.

 

Mon avis sur Régina

Pour résumer, vous l’aurez compris : je suis tombée sous le charme de ce modèle qui allie légèreté, confort et puissance. 

Son utilisation facile et ses nombreuses fonctions créatives font de cette machine (polyvalente) une précieuse alliée des moments couture.

Au niveau rapport qualité prix, je la trouve très compétitive. Son tarif reste en dessous des 500€ (ce qui est rarement le cas pour une machine avec toutes ces fonctionnalités et options).

Que ce soit pour coudre des accessoires ou des vêtements, vous appréciez vraiment toutes ses aides à la couture et ses nombreux pieds. J’émet quand même une « nuance » sur la broderie des lettres qui peut dépanner en cas de petit ouvrage mais qui ne remplacera jamais une brodeuse (à cause du réglage de la taille des lettres inexistant mais également de ses fonctionnalités qui sont assez limitées ). Mais vous me direz :c’est normal on ne peut pas tout avoir à ce tarif là.

Si vous prévoyez de coudre des tissus épais ou du simili cuir je vous recommande vivement « le pack cuir «  qui comprend de nombreux accessoires et le fameux pied téflon qui juste extra !

 

Si cette machine vous tente, mon partenariat avec Veritas me permet de vous faire bénéficier d’une réduction de -10% (cumulable avec les promotions en cours) en tapant le code promo  » ELDV  » avant la validation de votre panier au moment de votre achat en ligne.

 

Et voici une présentation vidéo réalisée après la sortie de cet article…


 

Pour suivre l’actualité de votre blog et les tutoriels en temps réel, n’hésitez pas à vous abonner au blog ou à Liker ma page Facebook

 

 

Comments

  • reply
    Digier

    Bonjour merci de m acceuillir dans votre blog

    17 octobre 2019
  • reply
    Stephanie Garino

    Bonjour Elodie,
    Merci beaucoup pour l’article sur la MAC Régina de Veritas.
    Je viens de voir le replay du live de la demo : la machine a l’air top.
    J’ai une question :
    Comme la marque arrive en France, penses tu qu’il sera difficile de trouver un magasin qui pourra effectuer les révisions et éventuellement les réparations ?
    C’est bientôt mon anniversaire, je compte changer de machine du coup je m’interroge partir sur celle-ci ou plutôt une brother ?
    J’espère que tu pourras me répondre.
    Merci beaucoup dans tous les cas
    Stéphanie

    17 octobre 2019
  • reply
    Clémentine

    Bonjour Elodie, dans un premier temps merci par ce test 🙂 J’aimerais avoir ton avis j’aimerais acheter ma toute première MAC (je suis débutante) et j’étais parti sur la brother innovis A50 (petite vu aussi sur la bernette SEW&GO 8) mais avec ton test sur cette machine je ne sais plus quoi faire… Sur les 3 qu’est ce que tu me conseillerais ? Merci par avance et bonne journée 🙂

    25 octobre 2019
  • reply
    Simone

    Article trés interessant. Mais le pb de l entretien n est pas abordé. Et c est une partie importante pour moi.
    Va t il y avoir des revendeurs reparateurs?

    14 novembre 2019

Allez-y, c'est à vous :